Mon compte
  • Connexion
  • Inscription
  • Grand Theft Auto IV : Il y a 6 ans ...

    Le soleil venait juste de s'extirper de son sommeil, mais aujourd'hui, il pourrait se permettre de chômer.
    Pas un cri d'enfant ne résonnait dans le parc, pas une âme ne semblait peupler les lieux publics, habituellement chaudement animés.
    L'esprit témoin pourrait hâtivement conclure à une scène creuse de désolation ... Jusqu'à ce que ce dernier perçoive un grondement sourd provenant de l'horizon.
    Cette agitation semblait émaner d'une rue commerçante ... En effet des dizaines, que dis-je, des centaines d'individus, bruyants et trépignant, étaient massé devant la porte close d’un magasin à l’enseigne bleue.

    Lorsque 9 heures sonnèrent, la barrière de glace fut déverrouillée, et la foule s'engouffra avec une violence inouïe dans l'échoppe, afin de se procurer l'objet de toutes les convoitises : Grand Theft Auto IV.



    Six années se sont écoulées depuis l'événement, et la vie a implacablement repris son cours normal.

    Six années passées à faire de la balançoire, jouer au bowling avec son cousin, tuer des pigeons, pousser des gens sur les railles du métro, draguer des filles sur internet, sauter en marche de véhicules, se nourrir exclusivement de hot dogs et de hamburger, tuer de votre propre pad plus de la moitié de la population de la ville, conduire plus de passagers qu'un taxi, pester contre le manque d'activité qu'a à offrir Liberty City, choisir entre s'habiller en clochard ou en costard, recevoir plus de coups de téléphone d'amis virtuelle que d'amis réelle …


    Life is complicated …


    Bref, à moins d’être peu perspicace (*toux fictive* joueur de CoD *toux fictive* … Oui je sais, elle était facile celle la), vous l’aurez compris : GTA IV fête ses 6 ans !

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette épisode n’aura laissé personne indifférent, en effet il peut tout autant être considéré comme une incroyable réussite, qu’un échec.
    Difficile du succéder au GTA qu’était San Andreas. R* avait atteint avec cette opus un niveau générale inégalable par la concurrence … mais le revers de la médaille venait des attentes dorénavant démesuré des joueurs envers ce GTA next gen.

    Déroutant est le terme qui, selon moi, convenait le mieux pour décrire précisément GTA IV à sa sortie. Au lieu de vouloir "mieux" faire que San Andreas, R* a suivi une voie différente, plus "réaliste" ... Le résultat est monstrueusement arrogant, sombre, sérieux, et malgré un succès commercial faramineux, la conquête du cœur des joueurs fut plus laborieuse que par le passé.

    D'ailleurs, cet opus, que je considère, tout de même, de relativement bonnes qualités (malgré mon discours sensiblement orienté "pro-San Andreas" ), n'aura beau jamais être aussi adulé que San Andreas dans l'esprit collectif des fans (tout du moins ceux qui ont aujourd'hui l'âge légal pour jouer à la franchise), il serait criminel (Criminel ... GTA ... Joliment amené, Kalerney !) de ne pas lui rendre un hommage pour ses 6 années d'existences, et dont la relève n'est assurée que depuis 7 mois.


    Voilà en souvenir, le premier trailer tout simplement inoubliable de GTA IV :




    … Perheaps here, things will be different.


    Prochain anniversaire, les dix ans de San Andreas !


    | Plus
    Le 29/04/2014 à 23:49 par Kalerney
    Poster / Voir commentaires (5)

    Derniers commentaires sur la news


    Poster un commentaire


    El Patron - 30/04/2014 à 01:20
    Aaah que de souvenirs devant ces images ! Merci pour cette news !

    C'est vrai qu'on a eu beaucoup de mal avec ce GTA au début mais qu'est-ce qu'il était bien !

    Kalerney - 30/04/2014 à 07:59
    J'avais eu le jeu peu de temps après sa sortie ... mais la Xbox qu'en décembre ! Du coup j'avais dû rester DES MOIS (je met en majuscule, car ça m'avait semblé une éternité ) sans y jouer ... En me nourrissant uniquement des paroles de R* et des tests, j'avais développé des attentes énormes, et j'avais été vraiment déçu une fois le jeu en main. Un ami qui a vécu plus ou moins la même situation que moi a eu le même sentiment.

    Encore aujourd'hui, même si c'est un bon jeu et que j'y ai passé du temps (env 300h sans compter les DLCs), je maintient qu'il est décevant tant par le contexte (une utilisation de New York, impossible de faire moins original, et un scénario prometteur au début, mais vite fade ...), que par le gameplay (faible présence de fun/choses intéressante à faire ...). Bref, même si il est à la mode de dire que GTA V est nul, je le préfère LARGEMENT à IV, malgré ses nombreux défauts aussi.

    (au fait, il devait y avoir pas mal de fautes dans la news, j'ai écrit ça à l'arrache hier soir avant d'aller au lit)

    pierrick - 30/04/2014 à 10:41
    Un joyeux anniversaire à GTA IV.

    Cependant moi je n'ai pas connu cette engouement à l'entrée du magasin car le jour de sa sortie officielle je me permet de vous rappeler que je jouais déjà avec depuis 1/2 journée. En effet si vous vous souvenez bien j'avais eus le jeu la veille de sa sortie officielle grave à un pote qui bossais dans un magasin de jeu. Donc lors des files d'attente j'étais tranquille devant ma console.

    Que de bon souvenir il est vrai que nous sommes passé par pas mal d'étape émotionnelle avec ce jeu de la frustration avec le délai et le peu d'info que laissait sortir R*, a un engouement et une folie lors de sa sortie, qui pour certain c'est transformé en déception. J'ai aussi connue ces 3 phases mais au jour d'aujourd'hui je regrette la derrière.

    En effet GTA IV lorsque je l'ai eus en main depuis quelques temps m'a déçus mais comme le dis Kalerney je pense que la déception venait plus de la ville de New York je pense trop souvent vue et des missions annexes assez faible. Mais lors que je vois GTA V je me dis que GTA IV était vraiment bien. Il est vrai que niveau graphisme GTA V est mieux, que la ville change, mais il y a ou il n'y a pas un je ne sais quoi qui fait que j'accroche moins avec ce GTA. Sincèrement malgré une nouvelle ville remodelé c'est le GTA auquel j'accroche le moins, la preuve j'ai vite fini le jeu et je n'y ai presque plus touché depuis alors que tous les autres si même encore maintenant (enfin il y a de ça quelques mois) je rejouer encore à GTA IV, San Andreas et même Vice City. Pour moi R* avec le multi-perso a cassé le trip de se mettre dans la peau du personnage. Mais bon ça c'est un autre sujet de discussion.

    El Patron - 30/04/2014 à 14:18
    Effectivement Kalerney je comprends que l'attente ait pu te sembler interminable ! Je vais essayer de voir pour les fautes !

    Kalerney - 30/04/2014 à 15:37
    Surtout que mes parents n'étaient pas du tout chaud pour m'offrir la Xbox à mon anniversaire (4 jours avant noël), mais vraiment pas du tout. Je crois que c'est entre mon anniversaire et noël, quand ils ont vu que j'étais sur le point de pratiquement peter un plomb (faire le décompte des jours depuis J-150 avait contribué à me déprimer au plus haut point, c'est la PIRE methode pour faire passer le temps vite !!!) qu'ils ont changé d'avis. J'ai cru avoir un orgasme visuel en découvrant le carton vert de la Xbox le jour de noël !